Le Nerf de la guerre – La longue histoire des liaisons dangereuses entre argent et guerre

Le premier essai sur les relations entre argent et guerre depuis l’Antiquité.

25,00 € TTC

Livraison offerte
à partir de 2 livres achetés

LA PRESSE EN PARLE

>« Ce livre est utile, il défriche sans esprit de système un champ d’investigation et de recherche riche et novateur. »
Libération
« Le livre est enrichi d'un cahier central d'illustrations et les anecdotes qui font le plaisir des livres d'histoire y sont, comme celle de Bonaparte. »
Alternatives économiques
« Un livre totalement passionnant où l’auteur parle des rapports entre la guerre et l’argent. »
France 24
« Les exemples historiques associant argent et conquête militaire sont constants, pour ne pas dire omniprésents. Le mérite du livre d’Alessandro Giraudo est d’en dresser un tableau varié et agréable à lire. »
Forces opérations blog
« Une fresque ambitieuse : retracer la longue histoire des liaisons entre argent et guerre, de l'Égypte antique à nos jours ! Avouons-le, nous sommes époustouflés. »
Valeurs actuelles
« La paix, but de la guerre selon Aristote, coûte de plus en plus cher. [...] Cet ouvrage relate trois millénaires de l’histoire militaire du monde sous cet angle, de l’Occident à l’Orient. »
Association nationale des Croix de guerre
« L'ouvrage recense [...] utilement les formes que peut prendre le couple guerre argent. L'auteur évoque ainsi l'importance du contrôle de mines de métaux précieux, le recours au mercenariat, le financement par le pillage, les liens entre guerre et commerce, le coût faramineux des fortifications ou des flottes de guerre, le recours aux emprunts, le financement par la planche à billets ou par les bons de guerre, la création des banques centrales, les financements alternatifs (opium, diamants, pavots)... »
Vae Victis
« Un thème essentiel, un sujet passionnant. [...] À conseiller à tous ceux qui s’intéressent aux questions militaires : une armée ne vit pas et n’est pas employée in abstracto. Les contraintes matérielles collectives de la société pèsent d’un point essentiel dans les décisions qui la concernent. »
Guerres et conflits
« Passionnant de bout en bout, truffé de chiffres plus pertinents les uns que les autres, ce livre nous donne des clés pour comprendre la face cachée des guerres. Le rôle de l'argent y est parfaitement mis en lumière [...] Un ouvrage qui mérite de retenir l'attention. »
La Nouvelle Revue d'Histoire
« Entretien avec Alessandro Giraudo. »
Ionis mag

À PROPOS DE CET OUVRAGE

Des mercenaires qui ravagent Carthage à la victoire finale de l’Armée rouge sur la Wehrmacht rendue possible par l’industrie américaine, de la Grande Muraille construite grâce au keno – la loterie chinoise – aux « guerres totales » du XXe siècle financées par des campagnes d’emprunt sans précédent – « l’emprunt de la Défense nationale » « l’emprunt des dernières cartouches »… –, l’argent, comme l’affirme l’expression populaire, constitue bien le « nerf de la guerre ». Il joue un rôle essentiel dans les conflits et décide parfois même de l’issue des batailles. « Pecunia nerbus belli » (« sans argent, pas de velléités de guerre ») avait prévenu Cicéron alors que la machine de guerre romaine, financée grâce aux trésors des pharaons, s’était imposée comme la plus puissante force militaire de l’Antiquité. Et pourtant, l’argent reste la face cachée de la guerre, et son rôle demeure presque toujours occulté. Premier essai consacré à ce grand oublié de l’histoire militaire, Le Nerf de la guerre vous fera découvrir les liaisons dangereuses, perverses mais essentielles, entre l’or et le sang.

 

Après des études à Turin, Gênes, Berkeley et Salzbourg, Alessandro Giraudo a travaillé à Turin, Milan, New York, Genève, Zurich, Amsterdam et Paris, où il est actuellement le Chief Economist du groupe international Tradition. Membre de la Société d’économie politique de Paris, il enseigne la « Finance des marchés et gestion des risques » et l’« Histoire économique de la finance » à l’Institut supérieur de gestion de Paris. Il est l’auteur de Mythes et légendes économiques (Economica), de Money Tales (Economica) et de Au temps des comptoirs (François Bourin Éditeur) avec Philippe Chalmin. Il a participé à la rédaction de Toute la Finance (Hervé Hutin, Eyrolles) et collabore à la publication annuelle du « Rapport Cyclope » (Economica).

 

Auteur : Alessandro Giraudo
Préface de Jacques Attali
Prix littéraire : Prix des Cadets de Saint-Cyr 2013
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 352
Couverture : brochée avec rabats
Collection : Mémoires, essais, biographies
Illustrations intérieures : cahier hors-texte illustrant le lien entre argent et guerre (gravures, affiches, pièces, billets, photo).
ISBN : 9782364450103