« Maudite soit la guerre... »

La Grande Guerre à travers les yeux d’un journaliste anarchiste. Frappé par le décalage entre le récit de la guerre fait par la presse grand public et la réalité à laquelle il est confronté comme combattant, il veut témoigner.

22,90 € TTC

Livraison offerte
à partir de 2 livres achetés

LA PRESSE EN PARLE

À PROPOS DE CET OUVRAGE

« Quand le droit d’écrire librement la réalité, sans leurrer la foule, sera rétabli, quand la censure sera abolie, je me propose, si Dame Camarde a le bon goût de m’épargner, de publier mon carnet de route, tracé au jour le jour, avec l’unique souci d’instruire les générations futures des horreurs de cette atroce guerre et de les mettre en garde contre semblable calamité. »

Eugène Henwood


Dévoiler le véritable visage de cette guerre et faire connaître le quotidien des poilus, telles sont les raisons pour lesquelles Eugène Henwood a tenu un carnet de 1915, date de son arrivée au 4e régiment mixte de zouaves et tirailleurs, à 1918. Malgré le froid, malgré la pluie et la boue, malgré les obus et une blessure à Verdun, il ne cessera d’écrire. Ce journaliste de profession est frappé par le décalage entre le récit de la guerre fait par la presse grand public et la réalité à laquelle il est confronté comme combattant. Il veut témoigner. Il noircira ainsi dix-sept petits carnets qu’il conservera précieusement, ne pouvant les publier en raison de la censure. Cet homme cultivé, sensible et engagé livre un témoignage poignant. Un siècle après avoir été écrit, ce document exceptionnel est enfin publié.

 

Auteur : Eugène Henwood
Préface de Philippe Henwood
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 546
Couverture : brochée avec rabats
Collection : Voix oubliées
ISBN : 9782364450608