Promotion

Saint Cyr dans la tourmente

Découvrez Saint Cyr sous un jour nouveau.

 

Offre de souscription : 

15 euros, valable jusqu'au 30 octobre. 

22,00 € TTC15,00 € TTC

Livraison offerte
à partir de 2 livres achetés

À PROPOS DE CET OUVRAGE

Lorsqu’une guerre éclate, l'une des premières victimes est souvent la formation des élèves-officiers.
La tentation est alors très forte de la sacrifier pour envoyer ces officiers en devenir combattre au plus vite.
Ainsi, Bonaparte avait décrété une scolarité de deux ans qui n’a guère été observée qu’en 1809.
La guerre de 1914 s’accompagne d’une fermeture de Saint-Cyr, comme cela avait été le cas en 1870.
Et, entre 1938 et 1947, les difficultés rencontrées par les différents régimes pour continuer à former des officiers de recrutement direct sont encore plus grandes.
En s’appuyant sur des archives méconnues et dispersées, sur de très nombreux témoignages et à l’aide de dizaines d’entretiens avec d’anciens élèves, le général Bertrand Pâris est le premier à écrire cette autre histoire de Saint-Cyr.

 

Ancien officier d’active, Bertrand Pâris étudie depuis plus de quarante ans les familles principalement normandes et irlandaises. Dans cet esprit, il a écrit plusieurs monographies familiales et fait paraître de nombreux articles dans diverses revues. Depuis 2009, il publie sous la forme de Mémoriaux de la Chambre des comptes de Normandie les dépouillements et synthèses qu’il tire des manuscrits de dom Lenoir, historien normand du XVIIIe siècle. Il travaille en parallèle à la rédaction d’un Dictionnaire biographique des saint-cyriens, et publie en outre de nombreux articles d’histoire dans Le Casoar.

 

Auteur : Général Bertrand Pâris
Format : 16 x 24 cm
Collection : Mémoires, essais, biographies