Consulter Héros oubliés : ceux qui permirent la réussite du Jour

Héros oubliés : ceux qui permirent la réussite du Jour


19/08/2016

Le 19 août 1942, il y a 74 ans, environ 6000 hommes débarquèrent sur les plages de Dieppe dont 1005 commandos britanniques, 50 rangers américains, 15 Français et 4963 soldats de la 2e division d'infanterie canadienne, dont le régiment franco-canadien des fusiliers Mont-Royal.
Cette opération, menée par les Anglo-Saxons, a pour but de tester les défenses allemandes et préparer un futur débarquement de masse. Mais la flotte alliée est repérée par un convoi allemand qui donne l'alerte. Le débarquement vire à la tragédie. Les plages, sur lesquelles les chars d'assaut se révèlent incapables de manœuvrer, sont mitraillées et bombardées sans répit par l'aviation allemande. La retraite forcée et désordonnée entraînera la mort de 1380 hommes et la capture de 2000 prisonniers.
Mais ces hommes ne se sacrifièrent pas en vain. Les Alliés tireront toutes les leçons de cet échec et décideront que le futur débarquement en Europe de l'Ouest aura lieu loin des ports existants. Et c'est à Arromanches, en juin 1944, que sera créé un grand port artificiel.
 

Consulter Des pilotes français sur le front russe !

Des pilotes français sur le front russe !


21/07/2016

L'escadrille Normandie-Niemen a été créée en 1942 à Damas sous le nom de « Normandie ». Constituée d’un groupe de pilotes de chasse et de mécaniciens français, cette unité est envoyée en aide aux forces soviétiques sur le front de l’Est entre 1942 et 1945; une volonté du Général de Gaulle qui souhaitait montrer au monde que des soldats français combattaient sur tous les fronts.
Après le franchissement du fleuve Niémen à Alytous en Lituanie, l’escadrille reçoit les honneurs et Staline lui donne le nom de Niémen le 21 juillet 1944. Le régiment prend donc le nom de Normandie-Niemen et écrit, sur le front Est, une des plus belles pages de gloire des Ailes françaises.