Un « Canard » qui ne se laisse pas « Enchaîné »


Il y a 99 ans jour pour jour paraissait le premier numéro du Canard Enchaîné. Né pendant la Première Guerre mondiale, le journal satirique avait comme but de dénoncer la censure, la propagande et le bourrage de crâne pratiqués par les journaux de l’époque.

Un « Canard » qui ne se laisse pas « Enchaîné »
Posté le 10/09/2014 par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être