Poncif #8


À l’occasion de la parution de La Tranchée des poncifs, découvrez chaque semaine jusqu'à Noël un poncif, une contre-vérité, une fake news de 14-18 :


Nos unités de combat et particulièrement notre infanterie étaient dotées d’équipements dépassés.


« Contrairement à une idée reçue, nous avions autant [de mitrailleuses] que les Allemands, environ 5 000 au début du conflit. L’efficacité des systèmes d’armes était équivalente d’une armée à l’autre […]. Alors, d’où vient ce sentiment de déclassement initial de notre infanterie par rapport à celle allemande ? La réponse est très claire : il vient d’une doctrine d’emploi totalement différente de celle des Allemands […]. À l’été 1914, nous avons utilisé nos mitrailleuses pour appuyer l’infanterie à distance alors que les Allemands les déployaient en première ligne. Le résultat ne s’est pas fait attendre. La doctrine d’emploi annihila l’efficacité d’armes qui n’avaient techniquement rien à envier aux armes allemandes. »

Ci-contre, des soldats français en pantalon rouge garance posent à côté d’une mitrailleuse Saint-Étienne modèle 1907 (à partir de 1917 elle sera progressivement remplacée par la mitrailleuse Hotchkiss modèle 1914).
 

Posté le par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être