Poncif #6


À l’occasion de la parution de La Tranchée des poncifs, et en cette semaine précédant le 11 novembre, découvrez chaque jour un poncif, une contre-vérité, une fake news de 14-18 :

L’utilisation massive des chars de combat a permis la victoire des Alliés

« […], il ne faut pas s’y tromper, c’est l’infanterie appuyée par une artillerie de campagne de 6 200 pièces et surtout une artillerie lourde de 6 600 pièces allant du 120 au 520 sur rail, n’ayant plus rien à voir avec celle de 1914, qui a poussé les Allemands à demander l’armistice. […]


Durant la Grande Guerre, la France a construit 4 146 chars de tous types et les Britanniques 2 542. 2 000 chars français étaient encore en ligne le 11 novembre 1918. Employé en soutien de l’infanterie, le char a donc pris sa part à la victoire mais il n’a pas joué un rôle décisif pendant la Première Guerre mondiale […]. Les Allemands n’avaient guère cru aux chars et de toute façon, ils auraient bien eu du mal à les fabriquer faute de matière première. Tout juste disposaient-ils d’une vingtaine de mastodonte A7V et d’une centaine de chars récupérés sur les Britanniques essentiellement. »

Poncif #6
Posté le 10/11/2019 par Pierre de Taillac

Ces livres vous intéresseront peut-être


Ces articles vous intéresseront peut-être