Poncif #5



À l’occasion de la parution de La Tranchée des poncifs, et en cette semaine précédant le 11 novembre, découvrez chaque jour un poncif, une contre-vérité, une fake news de 14-18 :


Nivelle a été rayé à jamais de notre histoire nationale


« Point d’application douteux de l’offensive, excès de confiance, entêtement après l’échec initial, sous-estimation du volume des pertes à traiter, Nivelle portera la responsabilité militaire de l’échec. Pour le politique, le charger c’était bien sûr se dédouaner de ses propres responsabilités dans cette triste affaire et notamment de son manque de courage, le 6 avril 1917, et de son indécision les jours suivants […].


Le gouvernement institue […] une commission d’enquête pour rechercher les responsabilités militaires. […] le verdict est sans appel : “Pour la préparation comme pour l’exécution de cette offensive, le général Nivelle n’a pas été à la hauteur de la tâche écrasante qu’il avait assumée.” […]
[Nivelle a pourtant] été élevé à la dignité de grand-croix de la Légion d’honneur en 1920, et a reçu, un an plus tard, la Médaille militaire décernée à titre exceptionnel aux généraux qui ont exercé en temps de guerre un commandement en chef devant l’ennemi. Atteint par la limite d’âge, il a été maintenu, sans limite d’âge, dans la première section des officiers généraux comme, par exemple les généraux Castelnau, Sarrail et Guillaumat. »

Poncif #5
Posté le 09/11/2019 par Pierre de Taillac

Ces livres vous intéresseront peut-être


Ces articles vous intéresseront peut-être