Nagasaki en cendre


Au lendemain de la terrible explosion de la bombe atomique Fat Man, le photographe militaire Yosuke Yamahata est le seul à avoir photographié la ville de Nagasaki. 
De 1945 à 1952, le Japon est sous occupation américaine. Ainsi, de nombreux clichés de Yosuke Yamahata seront censurés pour ne pas entacher l’image des États-Unis aux yeux du monde. 
En 1952, toutes ces photographies réapparaissent rapidement notamment en Occident et aux États-Unis rappelant au monde entier les tragiques conséquences d’une arme qui tua des dizaines de milliers de Japonais.

Nagasaki en cendre
Posté le 10/08/2016 par Pierre de Taillac

Ces livres vous intéresseront peut-être


Ces articles vous intéresseront peut-être