Les poux de la grande armée


On sait que la débâcle de l'armée de Napoléon lors de sa campagne de Russie fit énormément morts. Ce que l'on sait moins, c'est que le froid et la faim n'expliquent pas à eux seuls ce bilan catastrophique. Le dernier coupable n'est autre que le pou, qui serait responsable de 30% des pertes, car il fut vecteur de maladies comme le typhus ou la fièvre des tranchées.
Le pou du corps, Pediculus corporis, s'installe dans les vêtements et prolifère dans les situations de guerre ou de grande misère.



Napoléon et les poux



Pour en savoir plus, voici un article sur le sujet :

 

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/vie-1/d/les-soldats-de-napoleon-battus-par-les-poux-la-biologie-reecrit-lhistoire_7948/

Photo :


La retraite de Russie, peinture d'Adolf Northern (1828-1876)

Les poux de la grande armée
Posté le 08/07/2013 par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être