Le soldat et la putain : un couple inséparable


Très belle affiche de la Seconde Guerre mondiale mettant en garde les soldats contre la fréquentation des prostituées. Avec l'apparition de la syphilis à la fin du XVe siècle, ces questions sanitaires deviennent un enjeu important pour toutes les armées.

Les armées interviennent bientôt pour contrôler la vie amoureuse des soldats et éloigner la prostituée, afin de sauver leurs effectifs. Cependant, devant l’impossibilité d’empêcher complètement la prostitution, elles préfèrent la réguler pour tenter de limiter la propagation des maladies vénériennes.

C’est alors un système étonnant et méconnu qui se met en place, dans lequel la prostituée exerce dans les casernes, ou à proximité, et dans lequel le médecin militaire ou l’infirmier contrôle les filles et les soldats. Il se maintient jusqu’en 1978, en France métropolitaine, et en 1995 dans certains départements d’outre-mer.

Pour tout savoir sur ce système, il faut lire "Le Soldat et la Putain" de Christian Benoit. Fruit de dix années de recherche dans les archives de l’armée, des hôpitaux et de la police, cette étude remarquable porte à la connaissance du public des faits jusqu’ici ignorés et fait revivre l’histoire de ce couple inséparable: la putain et le soldat.

Le soldat et la putain : un couple inséparable
Posté le 14/12/2013 par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être