Le Nerf de la guerre


En 2013, les Cadets de Saint-Cyr choisissaient de décerner le prix qui porte leur nom au "Nerf de la guerre" d'Alexandre Giraudo, un essai iconoclaste qui s'intéressait à ce grand oublié de l'histoire militaire : l'argent.
Ils précisaient que c'était une lecture très frustrante pour des militaires, car elle montrait qu'aucune guerre ne pouvait être gagnée sans moyens financiers... Un constat qui n'a jamais été autant d'actualité.

Le Nerf de la guerre
Posté le 20/07/2017 par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être