Le moine pirate qui terrifiait les Anglais


Eustache Busket, né vers 1170 et issu d'une famille noble de Boulogne, quitte l'ordre de Saint Benoît afin de venger son père, assassiné par Renaud de Dammartin, comte de Boulogne.
Eustache devient corsaire au service du roi d'Angleterre, Jean sans Terre et établit sa base sur l'île anglo-normande de Sercq. Après avoir fait allégeance à Jean sans Terre, Renaud de Dammartin change de camp et se rallie au roi de France Philippe Auguste.
Surnommé Eustache le Moine ou le Moine noir, sa réputation se fonde sur l'incroyable hardiesse avec laquelle il rançonne les navires. Mais lors de la bataille de South Foreland ou bataille de Sandwich, il est fait prisonnier par les Anglais. C'est également lors de cette bataille que la flotte française est défaite alors qu'elle tentait de gagner la Tamise.
Le 24 août 1217, Eustache Busket sera décapité sur le pont d'un bateau et sa tête sera exhibée dans tout le sud de l'Angleterre. Avec Le roman d'Eustache le moine, il passera à la postérité dès le XIIIe siècle. On retrouvera également son histoire en 1964 dans le Journal de Tintin avec la bande-dessinée Eustache le moine, corsaire du roi.
 

Le moine pirate qui terrifiait les Anglais
Posté le 24/08/2016 par Pierre de Taillac

Ces livres vous intéresseront peut-être