Le camouflage pendant la Première Guerre mondiale : une arme qui trompe mais qui ne tue pas


"La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale est un groupement d'intérêt public créé en 2012 par le Gouvernement dans la perspective de préparer et de mettre en oeuvre le programme commémoratif du centenaire de la Première Guerre mondiale."

 

Cécile Coutin, ancienne conservatrice en chef honoraire et auteur de l'ouvrage Tromper l'ennemi - L'invention du camouflage moderne en 1914-1918, a donc participé au projet en rédigeant un article sur le site de la Mission du centenaire dont le sujet n'est autre que le camouflage.

 

Le camouflage en 1914-1918

 

Le plan de l'article :

 

- L'invention du camouflage

- Reconnaissance officielle et organisation administrative

- Recrutements et effectifs

- Réalisations sur le terrain : toiles, filets, peinture, observatoires, leurres

- Dans les airs

- Sur mer

- Le camouflage dans les autres armées (armées anglaise, belge, italienne, américaine, allemande)

 

 

Consultez l'intégralité de l'article "Le camouflage pendant la Première Guerre mondiale : une arme qui trompe mais qui ne tue pas" sur le site de la Mission du Centenaire.

Le camouflage pendant la Première Guerre mondiale : une arme qui trompe mais qui ne tue pas
Posté le 09/07/2013 par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être