"Heureux Noël"


En cette veille de centenaire, nous nous associons aux Poilus de 1914 pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année.
Ces cartes de Noël très kitsch ne seront envoyées qu'à la fin de 1914. Dès 1915, la population est consciente que ce conflit ne ressemblera à aucun autre : la guerre sera "totale" et beaucoup plus meurtrière que celles du passé...
Alors à partir de Nöel 1915, plus personne n'a à cœur d'envoyer des cartes de cette nature. Le poilu disparaît des cartes de Noël. L'absence du père, du mari, du fils qui combat dans les tranchées se fait plus durement sentir encore le jour de Noël. Personne n'a envie de se la remémorer avec une carte kitsch...

Posté le 22/12/2013 par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être