"Dien Bien Phu est tombé"


"DIEN BIEN PHU EST TOMBÉ"
Une du Parisien après la chute de Dien Bien Phu. L'artisan de cette grande victoire vietnamienne est le général Giap mort vendredi à l'âge de 102 ans. Cette défaite est un traumatisme pour les Français qui suivaient chaque jour à la radio l'évolution du siège. Et semaine après semaine, ils apprenaient la chute d'un point d'appui puis d'un autre... jusqu'au message final prononcé par de Castries et rapporté par le Parisien: "Ils sont à quelque mètres... ils se sont infiltrés partout"
Cette victoire est avant-tout un prodige logistique. Les Français ne soupçonnaient pas que les combattants vietminh parviendraient à acheminer de l'artillerie autour de la cuvette. Giap avait coutume d'expliquer ce tour de force en citant Bonaparte : ""Là où une chèvre passe, un homme peut passer ; là où un homme passe, un bataillon peut passer".
La défaite de la France, même si la défense du camp retranché fut héroïque, eut un retentissement mondial : c'était la première fois qu'au cours d'une bataille rangée, un pays du "Tiers monde" triomphait d'un "pays développé"...

Posté le 06/10/2013 par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être