Des postes d'écoute dans les cadavres des chevaux ?


Dès que l’on tourne les pages de Tromper l’ennemi, nous sommes étonnés. Chaque image surprend et permet de découvrir une facette peu connue de la Grande Guerre : le camouflage.

Cette photographie est parue dans le journal Le Miroir en février 1918 et montre que les Français installaient des postes d’écoute à l’intérieur de faux cadavres de chevaux. Ce dernier a été placé dans la nuit à la place d’un vrai cadavre près des lignes ennemis.

Si vous aussi vous souhaitez être étonnés par l’ingéniosité de l’armée française lors de la Première Guerre mondiale, c’est par ici : https://bit.ly/2xEDOVW

Des postes d'écoute dans les cadavres des chevaux ?
Posté le 20/05/2019 par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être