De l'autre côté de la colline


Selon Wellington, la victoire appartient au général qui imagine le plus justement ce qui se passe de l'autre côté de la colline.

L'aéronautique bouleverse tout en transformant des hyppothèses en certitude. Du coup, les militaires s'emparent de tous les engins volants et réclament impérativement la "maîtrise de l'air"

Ils sont même parfois à l'origine de certaines inventions comme le général Ferdinand von Zeppelin, né il y a exactement 175 ans, qui a laissé son nom au célèbre ballon dirigeable.

De l'autre côté de la colline
Posté le 08/07/2013 par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être