Ça s'est passé un 2 novembre


Ça s’est passé un 2 novembre.

Pris le 7 juin à l’issue d’un combat acharné dans lequel la petite garnison du commandant Raynal avait fait preuve d’héroïsme, le fort de Vaux est repris dans le cadre du retour offensif des Français dans le secteur de Verdun en 1916.

Méconnaissable, du fait de son écrasement depuis cinq mois par l’artillerie lourde française, le fort a été abandonné par ses défenseurs allemands.

Les poilus ont pratiquement reconquis le terrain perdu depuis le déclenchement de l’attaque allemande du 21 février 1916.

Ça s'est passé un 2 novembre
Posté le 02/11/2019 par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être