Bêtes de guerre : de l'usage incongru des animaux dans un conflit


Éléphants, chevaux, chiens, rats ou même pigeons, les animaux ont parfois eux aussi défendu leur nation en temps de guerre. Découvrez dans cet album ces animaux-soldats, qui surent se montrer utile à leur pays.


Des troupes d'éléphants se battant pour Hannibal (3ème s. av JC)

Les éléphants de Hannibal



Un soldat américain et un enfant du pays se déplaçant à dos d'éléphants pendant la seconde guerre mondiale.


Un éléphant durant la Seconde Guerre mondiale




Vietnam, 1964

Vietnam 1964




Les rats étaient parfois utilisés par les guerriers, qui les chargeaient d'explosifs et les lançaient sur l'ennemi.


Les rats




Le principe du rat-explosif :


Le rat-explosif



Des rats anti-mine en Mozambique ( 24 juin 2005).
L'un des neufs rats africains anti-mine, capable de détecter les mines antipersonnelle encore très présentes en Mozambique.
C'est Apopo, un groupe de recherche de déminage belge qui entraîne ces rats, affirmant que ces animaux ont un odorat particulièrement développé.


Rat anti-mine




Pigeon équipé en 1914 par l'armée allemande d'un appareil photo à obturateur programmé.


Pigeon 14-18




Le Staff Sergent Steve Hoyle dans le sud de l'Irak, le 26 mars 2003.

 

Un pigeon en Irak




Gjergj Kastrioti, surnommé Skanderbeg, est un seigneur albanais. Après avoir servi dans l'armée ottomane, il dirige avec succès et pendant près de vingt-cinq ans la résistance de son pays contre l'Empire ottoman et devient un modèle de prince chrétien pour le reste de l'Europe.Après sa mort, il devient un héros national, et l'une des figures les plus importantes de l'histoire albanais.La légende raconte qu'il aurait utilisé des milliers de chèvres pour repousser l'invasion ottomane lors d'une bataille au XVeme siècle.Il eu l'idée de fixer des bougies sur les cornes des chèvres lorsque l'armé de Murad II entra dans le pays. Voyant en pleine nuit, un nombre incroyable de torches qu'il prit pour autant de combattants ennemis, le sultan fit demi-tour. Cette ruse sauva momentanément le pays.


Le casque de Gjergj Kastrioti




Kudabu, le chimpanzé mascotte des américains au Libéria, fait sa sieste. 7 décembre 1942


Un chimpanzé mascotte




Singe de Tikjda et un copain au "camp du Lido" à Alger avant l'embarquement. (1962)


Singe




Un singe soldat :


Singe soldat




C’est la Suède qui a utilisé pour la première fois en 1942 des phoques pour plastiquer des sous-marins allemands.


Phoque




Depuis 1942, c’est surtout le dauphin qui a été utilisé comme soldat, notamment par les Américains et les Soviétiques. Malgré les vives protestations de nombreuses associations, le dauphin militaire est toujours employé ainsi que l’otarie. L’armée américaine a utilisé dernièrement des dauphins pendant la guerre en Iraq.


Dauphin




Durant la Seconde Guerre mondiale, l'Union soviétique entraina des chiens à détruire des tanks. Ces chiens étaient d'abord entrainés pour trouver de la nourriture sous les tanks. Ils étaient ensuite affamés avant d'être utilisés. Lâchés non loin des tanks ennemis et de poches contenant des explosifs, les chiens se dirigeaient sous les chars croyant y trouver de la nourriture. Les explosifs étaient déclenchés par un dispositif de mise à feu qui s'allumait lorsque le dos du chien se pliait pour passer sous le tank, sacrifiant l'animal.


Chien destructeur de tanks




Un cheval docile porte un masque à gaz en précaution contre d'éventuelles attaques, qui a été développé par "Our Dumb Friends League," , une société humaniste de Londre en 1940. Le masque pourrait presque servir à nourrir l'animal.


Un cheval porte le masque à gaz




Lors du débarquement en Normandie en juin 1944, après que les Alliés aient réussi à prendre pied sur les côtes de France et à affermir leurs positions, se posa le problème crucial du déminage des plages. Il fut résolu en faisant avancer des troupeaux de moutons qui, dans leur marche, firent sauter des centaines de mines.


Moutons




Troupes anglaise en Ethiopie, 1941

Mission britannique en Abyssinie. Voilà comment ils parcourirent 4500 miles dans la jungle, au coeur de l'Abyssinie italienne.


Chameaux




Seconde Guerre Mondiale. U.S. INVASION MARIANAS Ces soldats marins de l'armée américaine chargent un boeuf, mais ils doivent se montrer très persuasifs et savoir travailler en équipe pour réussif à faire avancer le boeuf.

 

Boeuf




2 novembre 1972, au Nord de Phnom Penh Des soldats cambodgiens utilisent des chars à boeufs pour tirer leur équipement et leur munitions jusqu'à Khmer Rogue, où les vietnamiens du nord et la base du vet cong sont situés.

 

Boeufs au Cambodge




Winnipeg est un ourson femelle découvert sur le fleuve de White River au Canada par un éclaireur du fort Garry Horse, un régiment canadien de cavalerie. Le soldat a ramené l’ourson à la caserne où le lieutenant vétérinaire Harry Colebourn l’a racheté pour quelques dollars. Baptisé Winnipeg ou Winnie, l’ourson s’est pris d’affection pour son nouveau compagnon. De forts liens d’affection se sont noués entre l’homme et l’animal. Winnie est rapidement devenu un objet de curiosité et aussi d’amusement dans la caserne. La Première Guerre mondiale éclatait alors en Europe. Lorsque le régiment a été désigné pour partir se battre en Europe, Winnie est devenue la mascotte officieuse du régiment et a suivi les soldats en Angleterre.

 

L'ours Winnipeg




13 janvier 1944. Un Marine bien camouflé donne des instructions silencieuses à un chien de la marine bien entrainé, sur le front de Bougainville. Les chiens, offert par les citoyens américains, se révélèrent inégalable dans l’art de dénicher les tireurs japonais.


Chien 1944




La Dickin Medal est une médaille militaire britannique, décernée à des animaux pour l'honneur de leurs actions en temps de guerre.
Elle est considérée comme la Victoria Cross pour animaux.
La Dickin Medal a été créée en 1943 par Maria Dickin. Elle était la fondatrice d'un dispensaire pour animaux, le People's Dispensary for Sick Animals (PDSA).
Entre 1943 et 1949, 54 Dickin Medals ont été attribuées à 32 pigeons, 18 chiens, 3 chevaux et un chat.
Ces dernières années, plusieurs Dickin Medals ont été mises aux enchères. En 1993, la médaille du chat Simon, la mascotte du HMS Amethyst (U16) lors de l'Incident du Yang-Tse, a été vendue 23 000 livres sterling.


Un chien médaillé





Bêtes de guerre : de l'usage incongru des animaux dans un conflit
Posté le 24/06/2013 par Pierre de Taillac

Ces articles vous intéresseront peut-être